t

Résidence Internationale / Argentine

Exposition

Résidence Internationale / Argentine

Magdalena Molinari

04.01 — 25.02 / 2018

ATELIER PORTES-OUVERTES / RENCONTRE AVEC L’ARTISTE

Vendredi le 23 février 2018 / 5@7

////// Échanges d’artistes et d’ateliers-résidences entre le Québec et l’Argentine

Considérant l’importance pour le gouvernement du Québec de développer des liens culturels durables avec l’Argentine, le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) a conclu une entente de partenariat avec le gouvernement de l’Argentine pour réaliser un échange de résidences de création et de ressourcement en arts visuels et en arts numériques. Ces résidences visent à favoriser l’établissement de liens durables et la confrontation de points de vue entre les artistes québécois et argentins, contribuant ainsi au développement de leurs démarches artistiques.

////// RÉSIDENCE D’ARTISTE À SPOROBOLE / DU 04.01 AU 25.02 2018

INTENSITÉS CHERCHENT EXPRESSION

Après quelques semaines de résidence, l’artiste a développé un fort intérêt pour la neige, ses formes et sa texture changeantes, ainsi que sa couleur blanche composée de toutes les couleurs.
Dès les premiers jours au pays, l’artiste constate que la neige crée une topographie qui couvre et fusionne tout dans une masse blanche infinie qui, couche après couche, enveloppe et relie les objets, la nature et les infrastructures. À ce phénomène naturel s’ajoute l’intervention humaine, car en dégageant les espaces de stationnement, les trottoirs et les routes, les gens érigent de nombreuses montagnes blanches qui modifient radicalement l’aspect visuel de l’environnement.

L’artiste perçoit la neige telle une couverture emmitouflante qui crée un effet de surface continue entre la terre et le ciel. Cette nappe de neige qui amortis, non seulement les formes au sol, réussit à étouffer gentiment les sons, contribuant ainsi à une sensation d’immersion somnolente.

DESCRIPTION DU PROJET

Le projet consiste en une série d’installations lumineuses qui, en utilisant des dispositifs d’éclairage LED et des applications de contrôle numérique, occupent l’espace de différentes manières, créant un espace immersif basé sur la couleur, la forme et le mouvement. Les images finales sont créées à partir d’une interface qui traduit les images capturées à travers une caméra vidéo en une matrice de points émettant de la lumière. La matrice prends différentes configurations en fonction de l’espace à occuper. Les outils numériques sont utilisés pour traduire l’image en lumière d’une manière non médiée par la signification. Les actions programmées permettent de réduire l’impression de sens sur les images. Les systèmes d’éclairage qui en résultent et l’utilisation d’images vidéos comme point de départ évoquent un monde de flux lumineux, de formes et de couleurs en constantes transformations.

Pour une description des pièces créées lors de la résidence veuillez consulter la page en anglais.

crédit photographique : Tanya St-Pierre

calq_riap_web Capture d’écran 2018-02-22 à 13.30.10

Biographie

MAGDALENA MOLINARI est une architecte et artiste Argentine. Combinant l’art électronique, l’installation spatiale, la lumière, la couleur et la vidéo, ses œuvres explorent la rencontre entre les sens humains et différents dispositifs spatiaux et matériels. De 2010 à aujourd’hui, elle a étudié les arts électroniques et la programmation dans des institutions indépendantes. Magdalena a développé plusieurs installations lumineuses en groupe et en solo. En 2016, elle débuta une maîtrise en Arts Électroniques à l’Université d’Untref. Elle travaille présentement sur son projet de mémoire en développant des oeuvres reliant l’image, la matière et l’espace par le biais de la lumière.

Site Web de l’artiste :
cargocollective.com/magdalenamolinari