EXPOSITION DES FINISSANTES – DPAA

Exposition

PRATIQUES SITUÉES

25.05 — 09.05 / 2016

Vernissage le vendredi 27 mai à 17 h.

Heures d’ouverture : lundi au dimanche de 13 h à 17 h
Jeudi de 13 h à 20 h

 

Mardi, le 17 mai 2016, Sherbrooke – Du 25 mai au 9 juin sera présentée dans l’espace de diffusion du centre actuel Sporobole l’exposition collective Pratiques situées des finissantes du diplôme en Pratiques artistiques actuelles de l’Université de Sherbrooke. L’exposition met en scène les projets de création de six artistes en art actuel engagées dans une recherche formelle et théorique dont le but est d’inscrire leur pratique au cœur des préoccupations actuelles en arts visuels et interdisciplinaires. Les œuvres se déclinent dans des champs d’intérêts divers tels que l’art et la science, le relationnel, le participatif, l’in situ, le commissariat, le poétique, la dérive, etc. Terrain fertile pour la réflexion, le questionnement et l’échange, l’exposition collective convie le public à vivre à son tour l’expérience du monde qui les entoure. Le vernissage aura lieu le 27 mai, à 17  h, au 74, rue Albert à Sherbrooke.


Une formation différente, offerte au Québec
Ce diplôme d’études supérieures spécialisées s’adresse à des artistes actifs dans le milieu de l’art actuel désirant approfondir leur démarche sur les plans technique, esthétique, réflexif, critique et professionnel. D’une durée d’une année, il leur offre l’occasion de pousser leur réflexion et leur formation en arts visuels en compagnie d’artistes réputés.

La particularité de ce programme réside dans son approche pédagogique basée sur la réalisation d’un projet de création en art actuel avec l’appui d’artistes mentors, un rôle assumé par des artistes reconnus dans le domaine. Chaque étudiante ou étudiant se voit donc attitrer un mentor avec qui elle ou il partage une démarche artistique connexe, qui l’accompagne tout au long de ses études, de l’émergence de l’idée à sa concrétisation.

Josianne Bolduc présente une vidéo d’art d’une performance improvisée de la danseuse Sherbrookoise Élise Legrand.

Geneviève Dupont Daigneault propose une série de tableaux issue de dérives à travers un logiciel de modélisation de la terre.

Günes-Hélène Isitan présente une installation d’art biologique interactive explorant les zones de contacts entre l’humain et le non-humain.

Nadia Loria Legris propose une installation participative organique portant sur le gaspillage alimentaire.

Isabelle Renaud questionne, par le biais d’une sculpture interactive, les interrelations entre les humains.

Anne Vaugeois propose une installation sculpturale ludique qui insère, à l’échelle humaine, une parcelle de l’immensité du ciel à l’intérieur de l’espace de la galerie.

Événement Facebook

Programme du DPAA