t

Léna Mill-Reuillard

Exposition

Léna Mill-Reuillard

Sporobole

21.10 — 17.12 / 2016

Vernissage le 21 Octobre 2016 – 17 h

L’artiste Léna Mill-Reuillard sera en résidence à Sporobole à partir du 1er octobre, et le vernissage aura lieu le 21 octobre 2016.

 

Projet de résidence :

Pendant trois semaines, j’investirai la galerie afin de m’approprier son image. J’y installerai mon atelier, mes réflexions; Sporobole deviendra mon laboratoire.

Observer, capter, imprimer, projeter, surimprimer, superposer.

Durant 21 jours, je m’attarderai à la texture du lieu, son architecture, sa spatialité, sa lumière, ses micros mouvements. Je capterai diverses tranches d’espace-temps qui témoigneront de ma perception des lieux. De ces images captées, j’effectuerai différents déplacements entre image fixe / image mouvement, entre espace fictif / espace réel, entre présence / absence.

L’oeuvre deviendra une forme de re-construction du lieu; une installation photographique et vidéographique cherchant à faire image. Elle ne sera pas une fin en soi, mais plutôt le reflet de mon habitation de l’espace, le témoin de mes réflexions sur le médium.

Jouer sur l’hybridation entre photographie et vidéo me permet de créer des représentations qui n’appartiennent à aucun réel; je cherche à ce que de chaque projet émane une temporalité propre à l’oeuvre. Je trame avec le médium et la représentation. Dans cette imbrication, j’explore le temps de l’image par la figure du paysage.

Ce paysage, je veux le construire.

/// Léna Mill-Reuillard /// Présentation d’exposition : Sporobole /// from Sporobole on Vimeo.

Photographies : Tanya St-Pierre

Biographie

Léna Mill-Reuillard travaille l’image, qu’elle soit photographique, vidéographique ou cinémato- graphique. Sa pratique oscille entre image fixe et image mouvement: elle crée des hybridations temporelles afin de développer une durée autre émanant de l’image. De plus, elle s’intéresse à la matérialité de la photographie; elle cherche par diverses manipulations – physiques et photogra- phiques – à donner une corporéité à l’image. Par la mise en espace de ses oeuvres, l’artiste ex- plore aussi l’implication du corps dans la perception et la lecture de celles-ci. Les jeux spatio- temporels qu’elle développe deviennent de subtiles mises en scène entre espace fictif et espace réel qui questionnent notre rapport perceptif aux images.

Léna Mill-Reuillard détient un baccalauréat en cinéma ainsi qu’une maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal. Son travail a été présenté à Dazibao, à la Gale- rie de l’UQAM et aux Territoires à Montréal, ainsi qu’au Centre VU à Québec. Récipiendaire de nombreuses bourses et distinctions, elle obtient entre autres la résidence de production-diffusion PRIM|Dazibao 2015. Parallèlement, plusieurs films auxquels elle a participé à titre de directrice de la photographie ont voyagé dans plusieurs festivals à travers le monde et gagné de nombreux prix.