t

Jo Longhurst

Exposition

Jo Longhurst

Present

01.08 — 25.08 / 2013

© Jo Longhurst, Present (détail vidéo), 2013

Vernissage le 1 Août 2013 – 17h

Les oeuvres de l’artiste britannique Jo Longhurst offrent de nouvelles perspectives sur la quête de perfection. Fruit d’une étroite collaboration avec les sujets choisis, le travail de Longhurst met en exergue la passion et la dévotion, tout comme les difficultés rencontrés et les défis à relever par ceux qui s’engagent dans une recherche de perfection. Dans le contexte des Jeux d’été du Canada, présentés cette année par la Ville de Sherbrooke, Sporobole a cherché à dresser un parallèle entre deux champs d’activité ancrés aussi profondément l’un que l’autre dans la culture : ceux de l’art et du sport.

L’installation vidéographique Present, qui fait l’objet d’une exposition à Sporobole, est la plus récente incarnation du projet Other Spaces de Jo Longhurst. Cette vaste entreprise explore à la fois l’expérience d’entraînement et de compétition à laquelle se livrent les gymnastes de haut niveau, ainsi que leur état physique et psychique. Les athlètes d’élite le savent bien : l’esthétique de leur performance se calcule en degré d’engagement, d’habiletés techniques et d’excellence. À la fois influencé par l’histoire et par l’immersion de l’artiste au sein de la sphère des gymnastes d’élite, Other Spaces réunit des photographies d’athlètes en pleine action; des images trouvées issues de provenance variée et regroupées en installations; des sculptures hybrides inspirées des solides parfaits de Platon ainsi que des propositions constructivistes de Popova et de Rodchenko; et finalement, des composantes performative et vidéographique, dont l’installation vidéo. Réalisée en collaboration avec le Musée des beaux-arts de l’Ontario dans le cadre d’une résidence de l’artiste, cette installation dépouillée montre simultanément et se tenant côte à côte cinq adolescentes prêtes à s’élancer sur la piste. L’œuvre cherche à transmettre l’intensité du moment qui précède la performance, lorsque les gymnastes, au faîte de leur concentration, saluent les membres du jury qui doivent les évaluer. Le dispositif met en relief la tension psychique qui habite les jeunes filles et, par la bande, le poids des regards qui se posent sur elles, révélant du même coup certains glissements entre introspection et représentation publique. Les boucles et les balbutiements de l’œuvre témoignent de l’anticipation des athlètes tout comme de l’entraînement ardu propre au régime à lequel ils appartiennent.

Present a été réalisée en collaboration avec le Club Gemini Gymnastics d’Oshawa en Ontario.

 

 

Crédit photo: Jocelyn Riendeau

Biographie

L’artiste britannique Jo Longhurst est détentrice d’un doctorat en pratique artistique du Royal College of Art de Londres. Son travail a été présenté dans de nombreux événements d’envergure, tels que les expositions Other Spaces, Mostyn, Wales; The Worldly House, présentée à la Documenta (13), Kassel; Photography in Britain since 2000, le Mois de la photo de Cracovie; Cocker Spaniel and Other Tools for International Understanding, Kunsthalle zu Kiel and Ursula Blickle Foundation; Becoming Animal, Becoming Human, Neue Gesellschaft für Bildende Kunst/New Society for Visual Arts, Berlin; New Works: Pavilion Commissions, National Media Museum, Bradford; New Contemporaries 2008, Biennale de Liverpool, ainsi que The Refusal, Museum Folkwang, Essen. En 2012, elle a remporté le prix Grange (récemment renommé le AIMIA/AGO Photography Prize), décerné par le Musée des beaux-arts de l’Ontario.

 

 

Lien(s) utile(s) :
http://www.jolonghurst.com