t

David Armstrong Six

Exposition

David Armstrong Six

The Law of the Excluded Middle

08.04 — 09.05 / 2010

© David Armstrong Six, The Law Of The Excluded Middle

Vernissage le 8 Avril 2010 – 17h

The Law of the Excluded Middle

“In my beginning is my end”. T.S. Eliot, “The Waste Land”

« Avec The Law of the Excluded Middle (« La loi du tiers exclu »), une nouvelle œuvre créée pour Sporobole, je poursuis mon exploration de la sculpture en tant que proposition philosophique née d’une rencontre avec des formes tirées du quotidien.

 

L’élément central de l’œuvre consiste en une longue ligne sinueuse faite de bois laminé, dont la surface peinte évoque les teintes subtiles de l’essence et dont la forme reprend librement la trajectoire d’une mouche en vol.

 

Cette ligne absurde, qui représente un voyage, proclame l’absence de conditions formelles menant à la réussite tout en n’émettant aucune conclusion. Elle se contente d’annoncer, sans début ni fin, les paramètres d’une composition ponctuée tangentiellement par des répliques de détritus du quotidien, moulées, sculptées et fabriquées (boîtes de conserve sans nom, butoirs de stationnement, revues, etc.), lesquelles sont accompagnées de produits industriels tout faits, tels que des tubes d’éclairage fluorescents et du ruban adhésif argenté.

 

Ces formes, par la somme de leurs parties et la nature de leurs gestes culturels, ouvrent une zone indistincte autonome où leur combinaison crée une boue entropique.

 

Je donne ainsi corps à l’idée de la loi du tiers exclu, selon laquelle une proposition est vraie si et seulement si sa négation est fausse. L’œuvre affirme plus simplement la présence de l’individu et sa rencontre possible avec une forme illisible régie par l’éphémère.

 

Présentée en tandem avec les éléments sculpturaux de l’exposition, une série de peintures à l’aérosol, réalisée pour l’occasion, étend le principe de la double négation.»

 

D.A.S (traduit par S.G.)

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photo : Éric Desmarais, Jocelyn Riendeau

Biographie

Originaire de Toronto, David Armstrong Six vit à Montréal depuis 2006. Son travail d’installation et de sculpture a été diffusé à travers le Canada, les Etats-Unis, l’Europe et la Nouvelle-Zélande, notamment au Power Plant à Toronto, au Musée d’art contemporain de Montréal et au White Columns à New-York. Il est représenté par la Parisian Laundry à Montréal et à Goodwater in Toronto.

 

Lien(s) utile(s) :
www.davidarmstrongsix.com