t

Le sommeil trouble de l’opérateur

Exposition

Sébastien Cliche

Le sommeil trouble de l'opérateur

20.03 — 19.04 / 2015

Vernissage le 20 Mars 2015 – 5 p.m.

Un magnétophone à bobine est juché tout au haut d’un escalier de métal et fait jouer une bande audio. Mais au lieu d’embobiner soigneusement le ruban, le mécanisme de l’appareil le laisse plutôt s’échapper et glisser lentement sur un plan incliné. Au bas de cette pente, le ruban forme des arabesques qui s’accumulent les unes sur les autres. Au fur et à mesure qu’elles sont créées, les premières sont défaites, entraînées par la bande elle-même qui continue sa course pour remonter vers le magnétophone et compléter la boucle. Plus loin, une caméra reliée à un projecteur vidéo nous permet de voir, en temps réel et sous une forme magnifiée, ce processus toujours renouvelé.

La question du contrôle qui anime le travail de Sébastien Cliche est encore une fois au centre du dispositif. Mais le contrôle peut-il exister sans son contraire, le laisser-aller? Ce relâchement du contrôle, loin de générer le chaos, ne laisse-t-il pas plutôt la place à des processus d’autorégulation, sortes de mécanismes involontaires de contrôle? C’est du moins ce sur quoi compte l’opérateur au sommeil trouble, un personnage fictif responsable de ce système précaire qui risque de s’enrayer si les conditions minimales de sa bonne marche ne sont pas au rendez-vous.

Sébastien Cliche remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec de son appui financier.

 

Photographies : Tanya St-Pierre

/// Sébastien Cliche nous parle de son installation from Sporobole on Vimeo.

Biographie

Sébastien Cliche interroge les limites du récit et la place que le spectateur peut prendre dans sa construction. Depuis plus d’une quinzaine d’années, il produit des installations, des photographies ainsi que des œuvres textuelles, vidéos et sonores. Son travail a été présenté lors de nombreuses expositions individuelles et collectives notamment au Centre d’art contemporain de Meymac (France, 2008), à l’Œil de poisson (Québec, 2010) et à la Galerie de l’UQAM (Montréal, 2012). Ses œuvres ont aussi été programmées lors de festivals établis, comme MUTEK et le Festival international de créativité numérique (Montréal, 2005, 2010). En tant que commissaire, il a entre autres réalisé l’exposition itinérante L’Oreille dans l’œil (Montréal, Ottawa et Québec, 2007-2008). En 2012, il recevait la bourse Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain et exposait à la galerie Optica (Montréal) et Momenta Art (New York) dans le contexte de l’événement Montréal-Brooklyn. Il vit et travaille à Montréal.

Lien(s) utile(s) :
http://aplacewhereyoufeelsafe.com/site.php