t

Léna Mill-Reuillard

Exposition

Léna Mill-Reuillard

Sporobole

21.10 — 17.12 / 2016

Vernissage 21 October 2016 – 5 p.m.

The artist will be artist-in-residence, starting October 1st. The exhibition will open on Friday October 21.

Residency description:

For three weeks, I will invest the gallery in order to seize its image. I will set up my workshop and my study in the space: Sporobole will become my laboratory.

To observe, capture, print, project, overprint, superimpose.

For 21 days, I will consider the texture of the space, its architecture, spatiality, light and micromovements. I will capture diverse slices of time-space that bear witness to my perception of the space. From these captured images, I will perform displacements between fixed and moving image, fictitious and real space, presence and absence.

The artwork will become a reconstruction of the space; a photographic and videographic installation seeking to create an image. It will not be an end in itself, but rather the reflection of my use of the space, a witness to my thought process towards the medium.

Playing with the hybridization between photography and video allows me to create representations that do not belong in any reality. I aim for each project to speak for the works’ temporality. I weave the medium with the representation. From this intertwining I explore the image’s time through the figure of the landscape.

This landscape, I want to construct it.

 

/// Léna Mill-Reuillard /// Exposition presentation : Sporobole /// from Sporobole on Vimeo.

Photographies: Tanya St-Pierre

Biography

Léna Mill-Reuillard travaille l’image, qu’elle soit photographique, vidéographique ou cinémato- graphique. Sa pratique oscille entre image fixe et image mouvement: elle crée des hybridations temporelles afin de développer une durée autre émanant de l’image. De plus, elle s’intéresse à la matérialité de la photographie; elle cherche par diverses manipulations – physiques et photogra- phiques – à donner une corporéité à l’image. Par la mise en espace de ses oeuvres, l’artiste ex- plore aussi l’implication du corps dans la perception et la lecture de celles-ci. Les jeux spatio- temporels qu’elle développe deviennent de subtiles mises en scène entre espace fictif et espace réel qui questionnent notre rapport perceptif aux images.

Léna Mill-Reuillard détient un baccalauréat en cinéma ainsi qu’une maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal. Son travail a été présenté à Dazibao, à la Gale- rie de l’UQAM et aux Territoires à Montréal, ainsi qu’au Centre VU à Québec. Récipiendaire de nombreuses bourses et distinctions, elle obtient entre autres la résidence de production-diffusion PRIM|Dazibao 2015. Parallèlement, plusieurs films auxquels elle a participé à titre de directrice de la photographie ont voyagé dans plusieurs festivals à travers le monde et gagné de nombreux prix.